Carnet de voyage de Mathilde, de retour d’Iran

Mathilde, responsable de l’agence de Marseille, vient tout juste de rentrer d’Iran. Elle a suivi notre voyage « Zagros, Alborz et villes perses » et nous livre ses impressions à chaud !  

Les Iraniens…


Un voyage d’aventure en Iran, c’est avant tout des rencontres. « Welcome to Iran » : cette phrase peut paraître banale mais elle prend tout son sens en Iran. Le visage rieur, le sourire engageant, les iraniens viennent à vous pour engager la conversation avec spontanéité et sincérité. Davantage qu’un touriste, on se sent comme un Invité avec ce sentiment d’être important et attendu. Les échanges sont simples et sains. Il faut vraiment aller en Iran pour l’éprouver et le comprendre. Voici une petite anecdote : alors que nous étions dans le célèbre bazar d’Ispahan, l’un de nous a acheté une boite de nougats et le vendeur s’est visiblement trompé en rendant la monnaie. Personne ne s’en est rendu compte et nous sommes sortis de l’échoppe. Après 10 bonnes minutes, le vendeur nous a rejoints pour nous rendre la monnaie… incroyable !

Au cœur de la civilisation perse


Depuis l’occident, l’Iran évoque bien trop souvent la guerre avec l’Iraq ou la Charia… quel dommage, c’est tellement plus !

Un voyage d’aventure en Iran, c’est aussi un voyage dans le temps : la civilisation Perse a donné naissance à plus de 2500 ans d’Histoire. Dans l’Antiquité, les rois Acheménides ont laissé des sites aussi grandioses qu’exceptionnels. Persépolis, la « Cité Perse », à quelques 60 km de Shiraz, est aujourd’hui classée au patrimoine mondial de l’UNESCO et nous permet, dès le début du voyage, de mesurer la Grandeur du pays.
Par la suite, nous découvrons Ispahan, capitale de l’Empire Perse au XIV siècle et vitrine de l’architecture et de l’art Iranien extrêmement raffiné.
La fin de séjour sur les bords de la mer Caspienne permet d’évoquer une période de l’histoire beaucoup plus récente avec la visite du Palais du Shah d’Iran.

Des massifs montagneux à plus de 4000 m d’altitude…


Un voyage d’aventure en Iran c’est aussi des treks. Durant ce voyage, la montagne rythme le parcours avec tout d’abord la découverte des Monts Zagros, terres des nomades Bakhtiari qui n’hésitent pas à vous inviter chez eux pour partager un thé. Puis, après Ispahan, cap plein nord sur le massif d’Alborz avec les premiers névés (et oui même en plein été). Dans chacun des massifs, nous randonnons 2 ou 3 jours et dormons sous tente avant de redescendre sur le plateau désertique. La montagne apporte ainsi une bouffée de verdure et de fraîcheur à ce voyage. C’est un judicieux équilibre.

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *