De retour du Maroc


Grand voyageur et client fidèle à clubaventure, Jean-Pierre Coston de retour de voyage au Maroc, nous raconte la façon dont il a vécu le voyage « la grande découverte du Maroc »


Jean-Pierre, pourquoi avoir choisi cette destination ?

Nous avions déjà avec ma compagne, un court aperçu des beautés de ce pays par deux voyages trop brefs : un week-end à Fès organisé par le CE de notre entreprise et une randonnée clubaventure dans le Haut Atlas jusqu’au Toubkal avec escale d’une journée à Marrakech.

Ce que nous avions entre aperçu des vallées du Haut Atlas et des villes impériales, nous avait donné l’envie de découvrir plus complètement ce pays. Avant de nous inscrire, nous avions été d’abord un peu réticents car nous sommes plus partants pour les treks marche, sac à dos et bivouac sous la tente. Le topo de ce voyage indiquait « transport en bus, pas mal d’heures de routes quotidiennes et logement en hôtel », mais toute cette logistique est un peu obligatoire quand on veut découvrir un pays aussi vaste !


Nous avons vraiment apprécié ce voyage très bien conçu et bien structuré. Programme extrêmement complet abordant tous les aspects de ce pays depuis les richesses architecturales des villes impériales jusqu’à la magie du désert en passant par les paysages de la côte atlantique et le charme d’Essaouira et par les vallées heureuses du Moyen Atlas. Ce charme du Maroc est d’avoir chaque jour du voyage, une vision complètement différente du pays.

Et finalement, les trajets en bus ne nous ont pas paru trop « interminables », car ces déplacements inévitables, vu les grandes distances à parcourir, sont entrecoupés sur le parcours, de visites et d’excursions avec un temps suffisant pour les apprécier.
Autre point très apprécié : par deux fois, l’hébergement « surprise » dans de vrais palais des 1000 et une nuits, installés dans d’anciens ksars restaurés.
Décor somptueux pour de belles étapes. Et j’oubliais la cuisine marocaine, savoureuse, riche, variée. Inoubliables les tagines dégustés dans les petits restos du bord de route, savant mélange du goût puissant de la viande mouton et de tous ces épices, le tout longuement mijoté.
Je m’en lèche encore les doigts de bonheur …

 

Ce voyage est très varié, quel endroit avez vous préféré ?

Difficile de répondre et de citer un endroit précis car dans notre souvenir de ce voyage, se mêlent plein de lieux au charme différent mais qui cumulés, font tout le charme du Maroc. Incontournable, le charme envoutant de la médina de la ville impériale de Fès. La beauté de l’architecture des palais et des mosquées, l’admirable travail du stuc et du bois … En quelques pas dans le dédale des ruelles des souks, on est enivré par cette foule colorée, ces senteurs d’épices et de bois de cèdre, ces petits marchés regorgeant de fruits et de légumes savoureux, le souk des tanneurs et des teinturiers … Inoubliable !
La journée dans l’arrière-pays d’Essaouira, dans le village d’Imouzzer Ida Outanane, perché entre mer et montagne, au coeur d’une région encore sauvage et authentique. Rencontres dans les plantations  d’oliviers avec des gens accueillants et souriants.
Finalement, je dirai que le lieu dont je garde le meilleur souvenir serait la balade tranquille dans l’immense palmeraie dans la vallée de Boulmane du Dadès sinuant entre les palmiers et les pêchers tout en fleurs, dans la fraîcheur appréciée des cultures d’un vert tendre. Rencontres encore avec les paysans : femmes et hommes dans leur labeur quotidien, qui nous expliquaient gentiment comment polleniser les fleurs du palmier-dattier ou comment fonctionnent les précieux petits canaux d’irrigation car « l’eau c’est la vie ! »

 

Y retourneriez vous à nouveau ?

Forcément ! Ce circuit est vraiment une première approche du pays nous en donnant un bel aperçu et une culture générale. Cette découverte de certaines régions du Maroc nous a vraiment donné l’envie d’y revenir plus longuement et sans doute, en randonnée pédestre, seule façon à notre avis personnel, de s’imprégner vraiment du charme d’une région et du mode de vie encore préservé de ses habitants. Je pense à la région des Kasbahs de la vallée du Drââ ou du Dadès par exemple ou la petite région mystérieuse du Djebel Sagho que nous avons juste entraperçue et qui nous fait rêver.
 

Conseilleriez-vous ce voyage à vos proches ?

C’est déjà fait. A notre retour de ce périple, nous avons tellement « raconté » en paroles et en images, les beautés du Maroc que je pense que plusieurs amis iront bientôt.
Quand on ne connaît pas ce pays, on ne peut en imaginer une telle diversité de paysages et la richesse culturelle et artisanale d’un Maroc resté très traditionnel.

En plus, il n’est même pas nécessaire d’aller à l’autre bout du monde pour s’offrir un tel dépaysement garanti et une telle immersion hors du temps et si loin de notre quotidien bousculé. Je garde le meilleur argument pour la fin car je n’ai pas encore parlé de l’extraordinaire découverte des Dunes de sable ocre de Merzouga.
Nous, nous avons la chance d’avoir déjà randonné dans les déserts algérien et libyen donc nous étions moins éblouis par l’arrivée sur les premières dunes de Merzouga mais les participants à ce voyage qui n’avaient jamais vu de désert de dunes, étaient fascinés par ce spectacle à « portée de main », pensant qu’il fallait crapahuter très loin pour voir le désert. Fouler le sable chaud, escalader des dunes à perte de vue, parcourir la région à dos de chameau …. Rien que pour cette première approche du désert et de son envoutante magie, ce voyage au Maroc est à conseiller chaleureusement.

 

Un moment fort de votre voyage ?

Le moment intense de ce voyage est sûrement la méharée à dos de chameau dans les dunes de Merzouga jusqu’au campement nomade perdu dans les sables.
Une nuit dans le silence du désert, sous l’immense voute étoilée à déguster un thé à la menthe brûlant … et au petit matin, assis sur le sommet d’une dune, assister à l’apparition d’un soleil incandescent qui réchauffe lentement l’ocre de ces dunes.
De l’avis des participants qui découvraient pour la première fois le désert, cette nuit était si envoûtante qu’elle leur a donné l’envie de retourner dans d’autres déserts.
Et à nous aussi d’ailleurs !! Allons vite feuilleter le catalogue clubaventure, trois pages tournées et on est déjà dans le rêve et dans une prochaine découverte.

La grande découverte du Maroc

Niveau : FACILE
Voyage Découverte
16 jours ,
4 jours et 8 demi-journées de marche
Deux semaines d’exploration des plus beaux paysages marocains et des célèbres villes impériales en passant par le Moyen Atlas, le Grand Sud, l’Anti Atlas, la côte Atlantique et le Haut Atlas… De Casablanca à Marrakech, en passant par Meknes, Rabat, Fès et Essaouira, nous traversons le Maroc des grands espaces, des panoramas à couper le souffle, des villages berbères et des villes historiques.
A partir de 1495€
Découvrir le voyage

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.