Et pourquoi pas la Bulgarie ?

Un plateau est chargé de mezzés, de fromages du cru, de caviar d’aubergine, de saucissons secs épicés ou encore de pastrama… Une ambiance conviviale s’installe et les verres se remplissent de rakiya, un alcool de prunes aux airs de pastis.
Vous vous installez chez l’habitant ou dans le confort d’une mechana, une charmante auberge où l’on peut déguster un plat quelle que soit l’heure du jour…
Bienvenue en Bulgarie !

« La petite France »

Même sous influence du climat continental, la Bulgarie profite d’une frontière sud à seulement 50 kilomètres de la mer Égée et bénéficie d’une chaleur et d’une douceur que l’on ne soupçonne pas.
Maria, guide Huwans, aime rappeler que son pays ressemble à « une petite France ». Des massifs montagneux, des plaines céréalières, des régions fruitières, des vins remarquables, un littoral et une histoire millénaire. Les montagnes au caractère alpin pointent à près de 3 000 mètres et sont un véritable paradis pour le randonneur !
Autre fierté, la vallée des Roses et son microclimat qui permettent à la Bulgarie d’être le premier producteur au monde d’essence de rose.

Eductour EBUD Julien Arthaud juillet 2013_LD17

Un parfum slave

La Bulgarie est un petit pays qui compte près de 8 millions d’habitants, majoritairement orthodoxes, mais peu pratiquants. Sept civilisations s’y sont succédé : thrace, slave, proto-bulgare, romaine, byzantine, ottomane et bulgare moderne. Chacune a laissé de profondes empreintes.
Le bulgare est une langue slave du sud et s’écrit avec l’alphabet cyrillique, délicieusement déconcertant pour le voyageur.

Eductour EBUD Julien Arthaud juillet 2013_LD19

Trésors architecturaux bulgares

La Bulgarie profite d’une histoire riche. Ainsi la période de la Renaissance bulgare, postoccupation ottomane à la fin du XIXe siècle, a dessiné une atmosphère agréable dans nombre de villes et villes-musées.
Véritables trésors architecturaux, les monastères de Rila, de Troyan ou de Drianovo ont conservé l’âme bulgare pendant les siècles d’occupation. Autres incontournables, la vieille ville de Plovdiv, bientôt capitale culturelle de l’Europe, la cité médiévale de Veliko Tarnovo et les innombrables trésors archéologiques de Sofia.

Eductour EBUD Julien Arthaud juillet 2013_LD14

L’atout gastronomie pour les voyageurs français

De par son histoire, la cuisine bulgare est le produit des cuisines grecque, turque et slave. Les ingrédients méditerranéens sont évidemment présents. Tomates, poivrons, aubergines, huile d’olive ou fromage blanc. Mais aussi beaucoup de légumes frais et d’épices, d’ail, d’oignons ou de poivrons.
Les Bulgares apprécient les plats à base de fromage et les viandes mijotées avec patience. Cinq régions viticoles offrent des vins réputés, blancs comme rouges, pour accompagner une moussaka ou un kavarma, ce succulent caviar d’aubergines.


Eductour EBUD Julien Arthaud juillet 2013_LD20

Découvrir les circuits Huwans en Bulgarie !

Crédit photos : J.Arthaud, Moncouldiol

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.