Les steppes mongoles avec les nomades d'Olziit

RajeevRajeev, responsable Huwans de la destination Mongolie, est parti pour « l’Empire des steppes » au coeur des terres mongoles. Un itinéraire qui permet une découverte complète de ce pays du sud au nord entre steppes mongoles, rencontres avec les nomades et partage de leur quotidien…
Un moment d’exception du désert de Gobi au camp de yourtes d’Olziit!

 

 

Des dunes chantantes à la perle bleue de Mongolie

Je débute mon voyage dans les « Dunes chantantes » du désert de Gobi, qui compte parmi les plus grands espaces arides du monde. Émerveillé par les couleurs rouges ocre des dunes de sable, qui contrastent avec les oasis verdoyantes, je constate qu’à peine arrivé, le dépaysement est déjà total! Puis, changement de décor dans la vallée de l’Orkhon: des steppes à perte de vue, des chutes d’eaux, des lacs formés par d’anciens volcans, un paradis vert qui accueille de nombreux nomades en été.
Nous partons ensuite vers le nord pour retrouver l’ambiance sibérienne du lac Khovsgol, surnommé la « Perle bleue » de Mongolie.

Mongolie

A la rencontre des nomades Tsaatanes

Nous découvrons le patchwork de ces merveilles naturelles au cours de petites randonnées faciles disséminées tout au long du circuit. A notre rythme, nous explorons quelques monastères et nous apprécions ces vestiges de la culture mongole. La marche est aussi un moyen simple pour aller à la rencontre des populations locales et accéder à des endroits plus reculés et d’autant plus authentiques!
Nous rencontrons les Tsaatanes, les nomades éleveurs de rennes qui vivent en toute saison au cœur de la taïga mongole. Le cadre est magnifique et nous apprécions la magie de cette rencontre cachée!

Mongolie

Chez les Tuvdennyamn, nos amis nomades d’Olziit

Situé à l’ouest d’Oulan bator, Olziit est un village en dehors des sentiers touristiques. La famille Tuvdenyamn nous accueille chaleureusement et nous fait partager son quotidien, axé sur l’élevage des troupeaux (vaches, moutons, chevaux, yaks) et rythmé par diverses coutumes et traditions locales. Au fil de la journée, nous accompagnons le fils de la maison, pour découvrir le dressage des chevaux, puis Ankhaa, nous apprend la cuisine locale.
Le soir nous nous retrouvons dans la yourte pour un moment convivial avec la famille qui nous initie aux chants et danses mongols. Nous vivons deux jours inoubliables et riches en émotions!

Mongolie

Les voyages Huwans en Mongolie!

 

2 réponses
  1. Spécialiste de Mongolie
    Spécialiste de Mongolie dit :

    En Mongolie septentrional, un de ces peuples s’appelle Tsaatan, ou Doukha. Touvains à l’origine – peuple turc de l’Altaï – ces éleveurs de rennes vivent dans les forêts proches du lac Khövsgöl et en Russie. Leur population actuelle est d’environ quarante familles.
    « Tsaa » signifie « renne » en idiome tsaatan : les tsaatans sont donc « ceux qui vivent avec les rennes.» Mais cette appellation est mongole, eux-mêmes préfèrent se nommer « les gens de la Taiga.»
    Ils mènent une vie simple et rude, à l’image de leurs cultures et environnement : la taïga. Accès chez les Tsataans est très difficile.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *