,

À la découverte de l’Arménie et de la Géorgie avec Emilie

Emilie

Le Caucase, vous connaissez ? Au carrefour de l’Asie et de l’Europe, la Géorgie et l’Arménie, au cœur du Caucase, sont des destinations peu connues qui valent le détour. Emilie, conseillère voyage, est partie en mai à la découverte du patrimoine culturel et de la nature préservée de cette région. À son retour du voyage « Arménie Géorgie – Découvert et balades au cœur du Caucase« , on lui a posé quelques questions pour mieux connaître ces destinations !

 

Ce que tu as préféré

Le dépaysement de la culture arménienne et géorgienne mélange d’Orient et d’Occident tant par les paysages que par les spécialités locales.  Egalement, l’accueil y est vraiment chaleureux.

Anciennes nations de l’URSS, on ressent une forte empreinte soviétique dans ces deux pays. Les visites sont très enrichissantes et on distingue aussi des différences entre les deux pays comme dans les monastères. Tous orthodoxes, ils ont plus d’ornements et de fresques en Géorgie qu’en Arménie où ils sont plus sobres. 

Emilie et la guide

Un moment fort

En Arménie, le moment le plus fort a été d’assister aux chants polyphoniques de 4 femmes aux tuniques colorées avec le symbole de la grenade, dans un lieu emblématique du pays : Noravank. 

Que l’on soit croyant ou non, l’acoustique des lieux et la puissance de leur voix m’ont beaucoup ému. Un moment unique !

Chanteuses traditionnelles

 

En Géorgie, la randonnée dans la vallée de Trusso m’a beaucoup marqué. Déjà parce que l’accès à ce lieu se fait par 4×4 sur une route impressionnante et étroite avec une rivière en contrebas. Seul passage nécessaire pour y accéder mais qui permet de découvrir ce paysage exceptionnel et vaste aux multiples couleurs : orange par les sources d’eau ferrugineuse, verte dans la vallée et les sommets enneigées. Le passage par le vieux village abandonné et en ruine par temps orageux donne une ambiance mystique au lieu. 

Le petit + : La cité troglodyte de Vardzia du XII ème siècle et l’église qui s’y trouve, creusée dans la roche et dont les fresques colorées d’origines sont remarquables ! 

Cité troglodyte

Fresque colorée

Les randos et visites culturelles

Les randonnées permettent d’accéder à des lieux et monuments religieux/historiques peu fréquentés remarquables comme au jour 5, Monastère de Tshakhat Kar – Forteresse de Smbataberde. Nous sortons des sentiers battus et la découverte de ces lieux au milieu de la randonnée est très appréciée. A travers ce séjour, nous randonnons parfois dans les forêts ou parcs nationaux puis entre deux montagnes, tout en restant accessibles à tous niveaux. Les randonnées sont bien espacées durant le séjour et permettent un bon équilibre entre marche et visites culturelles. 

Monastère

De belles rencontres

On ressent l’authenticité et la bienveillance des locaux dans ces pays encore préservés du tourisme de masse. J’ai pu partager un moment privilégié avec nos hôtes sur l’Arménie vers la fin du séjour à Odzun plus précisément. La maîtresse de maison parle un peu français et  nous avions échangé sur son quotidien puis j’ai pu découvrir la production de miel dans leur jardin. Quand bien même nous ne parlons pas la même langue, nous avions pu échanger et partager un super moment notamment avec la famille. 

Le séjour a été marqué également ce soir là par l’anniversaire d’un des participants, qui a été ravi de la surprise et de l’organisation par l’équipe ! Tout comme le petit souvenir que Marine nous a offert le dernier soir, cadeau personnalisé en fonction des prénom de chacun !! De belles attentions à l’égard de nos voyageurs.

Cuisine chez l'habitante Jeux d'enfants

Les spécialités culinaires en Arménie et Géorgie

La générosité de la culture Arménienne et Géorgienne se retranscrit beaucoup dans la nourriture. En effet, les plats sont tous disposés et partagés sur la table jusqu’à la fin du repas. 

Repas

Similaire à la cuisine méditerranéenne, on retrouve souvent des plats à base de légumes et crudités, fromages locaux en abondance mais également de la truite cuite sur une broche. Super bon !  

Les spécialités les plus connues d’Arménie : Le Lavache: « pain très fin » voir dentelle cuit dans le four traditionnel dans le sol. 
Les spécialités telles que le khinkali, type de raviolis fourré à la viande et sûrement inspiré des influences asiatiques du pays.

La dégustation du vin en jar après avoir participé à la cuisson du pain géorgien dans le four traditionnel pour le déguster ensuite à table autour de ces spécialités locales, une belle expérience ! 

Fabrication du pain et vignes

  

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.