Au travers des âges au Sri Lanka

L’ancienne Ceylan, devenue Sri Lanka en 1972, a bâti sa prospérité grâce au thé et aux épices importés par les sujets de l’empire britannique.
Entre traditions bouddhistes et héritage colonial, le Sri Lanka vous invite à randonner au travers des époques !

Les débuts du thé au Sri Lanka

Le thé ? Une évidence, tant la région montagneuse du centre sud du Sri Lanka a bâti sa réputation et sa prospérité grâce aux plantations de l’Empire britannique. Sa culture est introduite sur l’île de Ceylan par les anglais dès 1857, mais ne se développe vraiment qu’à partir de 1870. Elle prend alors la place des plants de café, décimés par un parasite.
Un lord écossais, persuadé que sa fortune passerait par la démocratisation de ce produit jusqu’ici réservé aux plus aisés, y achète sa première plantation.
Il se nommait Sir Lipton.

SriLanka_ASRITREK_25_A.Jadot

L’importance du bouddhisme

Remontons un peu le temps jusqu’au XIIe siècle, bien avant le destin colonial britannique de l’île, avec le site archéologique de Polonnaruwa. Les lieux témoignent de la splendeur et du déclin de la civilisation cingalaise. Parmi ses nombreux trésors, trois bouddhas monumentaux, sculptés à même la paroi rocheuse.
Le premier est assis en méditation, le deuxième est debout, les bras repliés sur la poitrine. Le troisième, couché et long de quinze mètres, est parvenu au Nirvana.
Près des deux tiers de la population sont de confession bouddhiste. Tout au long de d’un voyage, au gré des visites et des rencontres, on se rend vraiment compte de la place du bouddhisme dans la société et la culture sri lankaise.

SriLanka_ASRITREK_06_A.Jadot

Le Rocher du Lion

La visite du Rocher du Lion, véritable paquebot de pierre posé dans la plaine, nous ramène elle au Ve siècle. Le roi d’Anuradhapura, Kasyapa, après avoir usurpé le trône de son frère, se fit construire cette citadelle imprenable occupant le sommet du rocher de Sigiriya.
Il faut compter une heure pour effectuer l’ascension des 650 marches et se rendre sur les ruines de cette incroyable forteresse.
L’occasion de découvrir les fresques murales des demoiselles de Sigiriya, relatant le faste et l’élégance de la dynastie.

SriLanka_BonusHuwans-16_A_JADOT

Découvrir notre circuit Huwans

Crédit photos : A.Jadot

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.