Avec Sanjar en Ouzbékistan

Florence_CVQuand on dit Ouzbékistan, Florence, conseillère voyage Huwans, pensait tout de suite à la route de la soie.
Mais une fois là-bas, elle est allée bien au-delà du mythe. Sur cette terre encore méconnue, se côtoient les légendes du passé comme Tamerlan ou Alexandre le Grand et des habitants au cœur d’or. Les ouzbèkes lui ont fait découvrir les beautés culturelles, naturelles et humaines de ce pays encore secret.
Elle est revenue de son circuit charmée par la gentillesse et l’humanité des ses habitants !

Randonnées culturelles

Véritable carrefour du monde, au fil des siècles, le monde entier est passé par l’Ouzbékistan : Les Perses ; les Grecs, les Sogdianes, les Huns, les Arabes ; les Turcs, les Mongols , les Russes tous ont envahit cette terre, ont apportés leur influence et petit à petit ont façonnés la culture ouzbèke.
Le XIVème est l’âge d‘or par excellence de l’Ouzbékistan. C’est à cette époque que furent construits les plus beaux édifices : mosquées et médersas aux coupoles bleues turquoises, caravansérails perdus au milieu du désert. Certains au nom de la religion et de la gloire, d’autres pour le progrès de la science comme l’Observatoire d’Ouloug Bek mais beaucoup au nom de l’amour comme la médersa de Bibi Khanum que Tamerlan construit pour sa brillante épouse.
Sanjar, notre guide, nous a conter toutes ces légendes et au bout de ces quinze jours nous étions incollables sur le Zoroastrisme, la dynastie des Timourides ou les découvertes astronomiques d’Ouloug Bek !

Ouzbekistan_Samarcande_IMGP7647_F_OLIVO_Oct_2014_LD

Paysages d’ici et d’ailleurs

Vous atterrissez à Tachkent et vous vous confrontez directement à la culture soviétique : les allées tracées au cordeau, le monumentalisme des bâtiments, le train sorti d’un autre âge. Rapidement vous basculez dans un autre univers. Vous découvrez l’Ouzbékistan authentique. Vous prenez le temps de parcourir ses marchés colorés, épicés et débordants de vie.
Le désert entre Khiva et Boukhara vous rappellera des scènes de « Bagdad Café ».
Dans la forteresse de Khiva et son univers de pierre et de sable, vous vous sentirez dans un conte des milles et une nuit. Telle Shéhérazade ou Le Grand Vizir vous parcourez ces ruelles où l’or des médersas se fond avec le sable des murailles qui vous protègent.
Progressivement, vous découvrez les montagnes tantôt douces, tantôt écharpées. Au fil des kilomètres, c’est un curieux mélange entre immensité mongole et montagnes afghanes. Les paysages sont immenses et, seuls, sur ces montagnes vous contemplez la pureté du ciel.
Entre temps, vous découvrirez le charme bucolique de la campagne et ses champs de coton. Rappel nostalgique à notre France du début du siècle, la belle simplicité d’un petit village nommé Chirine prendra votre cœur. Toutes ces découvertes, vous les ferez avant tout grâce à votre guide et à vos hôtes.

Ouzbekistan_Hayat_IMGP8040_F_OLIVO_Oct_2014_LD

Rencontres : on vous dit presque tout !

Entre toutes les influences anciennes et modernes, des sogdiens aux Tadjiks, les Ouzbèkes ne sont pas un, mais multiples. Ce qui les unit, c’est la joie d’accueillir des occidentaux qui osent venir à leur rencontre. Les peuples d’Asie Centrale ont la réserve et la pudeur des peuples qui donnent sans retenue. Tout au long de votre périple, vous partagerez des moments avec des familles tout aussi différentes les unes des autres : citadins, montagnards, universitaires, campagnards, tous vous feront partagez leur univers.
Et la première chose auquel ils vous initieront, c’est leur cuisine. Délicieux mezzes de crudités ; généreuses brochettes ou plof traditionnel, la cuisine ouzbèke est riche de diversité ! Pour les plus volontaires, la maitresse de maison se fera un plaisir de vous apprendre à cuisiner à l’Ouzbèke !
Petit à petit, ils vous dévoileront leurs traditions. Mais, là, je ne veux pas tout vous dévoiler car ce sera votre voyage ! Alors mon conseil, parlez leur de mariage, vous risquez d’être encore plus étonnés !


Ouzbekistan_ambiance_IMGP8691_F_OLIVO_Oct_2014_LD

 

Découvrir le voyage « Rencontres ouzbèkes« 

 

Crédit photos : F.Olivo

3 réponses
  1. Florence
    Florence dit :

    J’y suis allé en octobre 2014 et je peux vous assurer que le pays est parfaitement sur.
    Les ouzbèkes pratiquent un islam modéré et le risque terroriste est bien plus faible qu’en France. Ils n’ont subis aucune attaques terroristes depuis plus de 10 ans alors que la France a été beaucoup plus touchée. Les ouzbèkes sont très francophiles, ils apprécient notre culture et nous sommes pour eux le grand pays des droits de l’homme. Le gouvernement a fait de sa stabilité et de sa sécurité des priorités absolues. Vous découvrirez là-bas, une religion riche, apaisée et ouverte au monde.
    Vous pouvez partir en Ouzbékistan en toute sérénité.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.