En direct de la Colombie, Vamos à la cascade des Loutres

Dimanche 18 et lundi 19 juillet

Dernière randonnée sur les flancs de la sierra Nevada de Santa Marta, et arrivée à Santa Marta.

Les deux derniers jours seront marqués par le retour du beau temps. Il semble que la saison sèche, le veranillo, arrive enfin, avec quand même près de deux mois de retard. L’occasion de découvrir la forêt sous un autre angle, et de profiter encore un peu des baignades dans les rios et les cascades. Celso nous expliquera aussi comment les indiens confectionnent les « panelas » de canne : (gros blocs de sucre de 500 grammes) de façon traditionnelle. Pour cela, nous visiterons un trapiche (moulin traditionnel) dans une case Kogui en chemin.

Le trajet se déroule sans histoire et dans la bonne humeur, avec une belle séance « frisson » à la cascade de Las nutrias : cascade des loutres.

Le dernier jour Ali nous propose de nous montrer une superbe cascade, mais vu les fortes pluies de ces derniers jours, l’accès peut en être difficile. Astrid, Raphaël et David sont partants, alors que le reste du groupe poursuivra vers une autre cascade plus petite mais permettant de s’allonger dans le courant pour un hydromassage naturel…

La cascade de Las nutrias s’avère un lieu exceptionnel : nous débutons notre descente dans un terrain glissant et avec une pente qui s’accentue de plus en plus. Le dernier passage est d’ailleurs muni d’une corde, et nous emmène à une grande dalle de pierre. Là, un fabuleux spectacle nous attend : une cascade de plus de 80 mètres de haut tombe à nos pieds, à travers la végétation exubérante et vient alimenter une piscine d’eau douce qui abrite une famille de loutres. Jusque là tout va bien… jusqu’à ce qu’Ali nous appelle  : « Vamos, por ahli » ( Allons-y, c’est par là)… Et là, il met les pieds dans l’eau et descend en se faufilant sous quelques fougères et suit le cours d’eau dans la pente abrupte !!! « Hein, mais il est fou ??? » Hé bien non, çà passe très bien, finalement nous le suivons et arrivons sans trop de mal sur une seconde petite plateforme en contrebas. Nous la longeons vers la droite puis passons sous un arbre pour poursuivre notre descente, cette fois sur terrain sec. Après 5 minutes nous arrivons à la petite piscine naturelle que les loutres nous ont laissé et profitons d’une baignade bien agréable… jusqu’à ce qu’Ali nous dise à nouveau : « vamos, por ahli » … Non, il est malade : il fonce vers la cascade, s’enfonce sous les trombes d’eau et disparaît. Comme on n’est pas contrariants, on y va aussi, non sans appréhension, et là, une fois passé le rideau d’eau, nous nous retrouvons de l’autre côté de la cascade, entre l’eau et la roche ou Ali nous attend avec un grand sourire  ! Nous longeons alors encore un peu la paroi rocheuse pour sortir un peu plus loin puis profitons des jets d’eau massants dans la cascade.

Après une bonne demi-heure en bas, il est temps de remonter. Nous reprenons le même chemin qu’à l’aller jusqu’à la grande plateforme. C’est somme toute assez facile. Des marches naturelles sont présentes juste là où il faut en en moins de 10 minutes nous revoilà en haut, jusqu’à ce qu’Ali nous répète : « vamos, por ahli »… Bon, on commence à être habitués, nous remontons donc maintenant l’amont de la cascade pour passer au dessus d’une autre cascade, plus petite, mais enfouie sous le couvert végétal. Derrière, nous découvrons une superbe piscine naturelle coincée dans un petit canyon rocheux, avec au fond encore une chute d’eau. Une fois de plus, Ali nous ressort son « vamos, por ahli » , mais cette fois personne ne le suit  ! Il escalade la roche pour se retrouver à environ 8 mètres au dessus de nous, d’où il fait le saut de l’ange dans le bassin ! Nous plongerons aussi mais de beaucoup moins haut. Enfin, nous nous rappellerons longtemps de la cascade de Las nutrias comme un coin magique, et magnifique… Et surtout du fameux cri de guerre d’Ali.

Après 1h30 passé à la cascade, nous reprenons donc le sentier et il faut dire que la dernière côte sous un soleil de plomb aura été ardue. Ensuite, il n’y a plus que 2 rios à traverser, et un peu de plat avant de retrouver les 4×4 (bref fastoche !!). Mais quelle journée : grand ciel bleu, des panoramas magnifiques et certainement les plus belles baignades en eau douce de notre voyage.

Allez, rendez-vous demain pour là suite de nos aventures sur la côte Caraïbe…

Suivez leur voyage :

Suivez leurs aventure en Colombie | 13 Juillet
En direct de la Colombie, premier jour | 15 Juillet
En direct de la Colombie, enfin sur place | 18 Juillet
En direct de la Colombie, arrivée à … Los Angeles | 22 Juillet
En direct de la Colombie, réveil en bord de mer | 24 Juillet
En direct de la Colombie, en route vers la Cuidad Perdidad | 27 Juillet
En direct de la Colombie, la Ciudad Perdidad | 29 Juillet
En direct de la Colombie, Vamos à la cascade des Loutres | 9 Aout

Pour aller plus loin

Voir nos voyages en Colombie

Contacter l’expert de la zone

2 réponses
  1. anton
    anton dit :

    Salut David,

    je vois que tu fais vivre toujours de belles aventures, deja en 1992 la cuidad perdida se decouvrée pour nous, as tu toujours ton poporo?

    Bonne route et merci

    Anton

    Répondre
  2. David
    David dit :

    Salut Anton!!!

    Cuanto tiempo compadre!!!

    Merci pour ton message, comment vas-tu que deviens-tu? Toujours en Bretagne?
    Oui, j’ai eu la chance de refaire un un bout de notre aventure vers la citée perdue et le parc Tayrona.
    Toujours aussi sympa.

    Oui, j’ai toujours le poporo, il est à côté de moi…
    Abrazo

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.