La Jamaïque de Louise

jam (59)Louise est une citoyenne du monde passionnée de voyages et le contact privilégié de Huwans en Jamaïque.
Arrivée début 2012 alors qu’elle devait affréter un voilier vers la Turquie, elle a découvert le Portland où elle est ensuite revenue poser ses valises.  Elle nous raconte en quelques mots pourquoi elle a élu domicile dans ce beau pays.

 

 

Mon activité coup de cœur

 » Un de mes premiers coups de cœur a été la descente du Rio Grande en ‘bambou rafting’, la plus longue rivière de l’île qui sépare les Blue Mountains et la chaîne de montagnes John Crow. On descend au rythme du courant, découvrant des paysages sauvages de forêts tropicales humides. Seule la fumée, montant de temps à autre d’une habitation, trahit la présence de cultivateurs vivant de la récolte de l’igname et de la banane. Une parenthèse hors du temps, l’une des plus belles excursions qu’il m’ait été donné de faire.

bambou rafting (19)

Mon endroit « charme »

A Rafjam, logée dans la végétation luxuriante des Blue Mountains, au cœur d’un jardin tropical parcouru d’une rivière, la guesthouse de Susan est érigée sur un terrain qu’elle a hérité de sa mère. Depuis Rafjam, on peut partir en randonnée, croiser le chemin des communautés rasta, marcher à travers les plantations de café, observer les somptueuses cascades… On peut aussi bouquiner dans un hamac, siroter un rhum et déguster un jerk (barbecue à la mode Jamaïcaine), tout en étant bercé par le chant des grenouilles arboricoles à la lueur des vers luisants.

Jamaique8_LATJAM

Mon ambiance « à la jamaïcaine »

Le cœur de la Jamaïque pulse toujours au rythme du reggae. Issu des musiques mento, ska et rock steady, le reggae est né dans les ghettos de Kingston au moment de l’indépendance de la Jamaïque. Il se distingua comme vecteur de critique sociale, appelant à la conscience politique et au rejet de la violence et du matérialisme. Il permit à Robert Nesta Marley de devenir la première rockstar internationale issue d’un pays du tiers monde, et de faire connaitre au monde le mouvement rastafari.

 

1401822857-S6fZMRH0PJ7jrwUCrédit photos : fotolia, L.Beranger

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.