La Roumanie, destination rurale et francophile

La Roumanie est avant tout rurale. La culture, la vie et l’activité des villages sont plus que jamais vivaces.
De confession orthodoxe, le peuple roumain est très spirituel et pratiquant. Beaucoup d’églises ont ainsi été construites ces dernières années et les fêtes religieuses, souvent spectaculaires pour le visiteur, sont très suivies.
C’est d’autant plus un plaisir pour le voyageur français de découvrir le pays puisque les Roumains parlent une langue latine, héritage linguistique remontant à la conquête romaine et qui a été rafraîchi par la langue française au XIXE siècle. La francophilie et la francophonie ambiantes facilitent donc logiquement les échanges.

Un sens de l’hospitalité certain et une touche française

Une tradition résume le sens de l’hospitalité érigé comme règle de vie. Dans beaucoup de régions rurales, un banc est placé non loin des maisons, à côté du puits, pour que les passants puissent se désaltérer et se reposer un peu.
Autre exemple, le gratar. Ce barbecue typiquement roumain est apprécié des urbains comme des ruraux. La viande, grillée sur un disque de métal, n’est jamais en contact avec la flamme. Hachée, aillée et aromatisée avec soins, elle est accompagnée de tsuica ou de palinca.
Le voyageur francophone profite également d’une barrière de la langue facile à abolir car rares sont les Roumains n’ayant pas pratiqué le français à l’école : un îlot de latinité dans un environnement slave.

Roumanie_ROMG0056_M Gounot
Un sanctuaire pour la faune et la flore

Près des deux tiers du pays se trouve à l’intérieur de l’arc carpatique, la Transylvanie, qui durant des siècles fut propriété de l’Empire austro-hongrois. Ce plateau transylvain alterne les douces collines verdoyantes les plaines fertiles, les forêts séculaires épargnées par l’homme et les villes chargées d’histoire.
Sauvages et préservées, les Carpates s’élèvent jusqu’à 2 550 mètres et s’étendent sur 1 200 km. Elles ont conservé une faune et une flore exceptionnelles. Loups, lynx et ours y sont rois.
À l’Est, les plaines de la Moldavie roumaine, au sud la Valachie qui s’achève sur le Danube.

Roumanie

Des héritages culinaires divers

Gourmande et savoureuse, la cuisine roumaine est empreinte de ses traditions rurales. Si la majeure partie du pays a conservé un héritage culinaire de la Mitteleuropa, cette cuisine paysanne apprécie les plats de viandes, le maïs, les pommes de terre, les soupes épaisses et nourrissantes, elle s’inspire aussi de la cuisine ottomane, plus légère.
Autres plaisirs, la Roumanie brasse d’excellentes bières et produit de nombreux vins de caractère. Récompense après une journée de randonnée !

Roumanie

De bois et de pierre

Le bois et la pierre, ce contraste est saisissant. La pierre fut largement utilisée par les colons saxons.
Ils édifièrent les villes de Sibiu, Cluj, Brasov ou encore Sighisoara. Ils érigèrent aussi de spectaculaires citadelles et châteaux fortifiés pour défendre les confins de l’Empire lorsque le peuple roumain utilisait et travaillait le bois pour construire ses villages comme ses églises. Les deux subsistent aujourd’hui et la découverte s’impose.

Roumanie_EROU_096_xdrDécouvrir la Roumanie avec Huwans

Crédits photos : XDR, G.Rohart, M.Gounot

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.