L’Albanie, en terre méconnue

L’Albanie fait partie des dernières destinations “vierges” en matière de tourisme d’aventure en Europe. Tout est encore à faire, les gens réservent un accueil incroyable et le pays recèle de sites magnifiques. Dans les Alpes dinariques, au nord de l’Albanie, le trek est un must et permet de découvrir un pays méconnu, aux paysages très minéraux, et d’aller à la rencontre de populations locales pour qui l’hospitalité est un art de vivre.
Xavier, créateur des voyages Huwans Europe, est parti sur le premier circuit accueillant des voyageurs Huwans pour partager avec eux ce voyage exclusif en terre méconnue.

Les alpes dinariques

Surnommées les montagnes enchantées par les Albanais, les Alpes Dinariques vous feront peut-être penser aux Dolomites italiennes.  Mais à la différence de celles-ci, ces montagnes du Nord de l’Albanie ne regorgent pas d’une multitude de sentiers aménagés spécifiquement arpentés par les marcheurs.
Les principaux chemins de randonnée sont des chemins muletiers encore utilisés aujourd’hui pour approvisionner des bergeries et même des villages entiers en denrées alimentaires.

Albanie_Nord_Dunishe_Qafa_E_Rosit_Rrogam

L’hospitalité des albanais

Au-delà de la dimension physique, cette terre vous séduira par son côté authentique. Les Albanais, qui ont été longtemps repliés sur eux-mêmes pour des raisons géopolitiques, mais ils sont extrêmement chaleureux. Ils ont soif de rencontres et d’échanges avec les habitants d’autres pays. Malgré la barrière de la langue, les contacts s’établissent facilement, par les gestes, les sourires.
Vous pouvez partager un quotidien authentique et traditionnel mais attention, il faut parfois des heures pour faire le tour du village, parce qu’ici, il n’y a pas de regroupement des habitations: deux maisons peuvent être distantes d’un kilomètre!

Albanie_Nord_Chez_Habitant

Le lac articifiel Koman, lieu de rencontres atypiques

Le lac artificiel Koman, dans les canyons du Drin, est long d’environ 70 km et représente une ressource économique essentielle pour cette région. Mais c’est aussi un lieu de passage et de transit que l’on traverse à bord d’un taxi-bateau. Il s’agit en fait d’un bus monté sur une grosse barque qui sert de moyen de transport en commun. Pendant la traversée,vous faites des arrêts parfois improbables pour embarquer ou débarquer aussi bien des personnes que des marchandises. Il n’est pas rare de voir des albanais monter sur le bateau avec leur alambic, servant à produire du raki, pour disparaître peu après, sur une mule, dans la nature.

Albanie

Témoignage

 Xavier, créateur des voyages Huwans Europe, nous dévoile les moments et les rencontres qui ont marqué son circuit « Trek et rencontres au pays des montagnes enchantées« . Accompagnés d’Arben, guide Huwans, et des premiers voyageurs, découvrez l’exploration de cette terre et la rencontre avec la famille de Mihil.

 

Des explorateurs à quelques heures de Paris

La découverte de l’Albanie a vraiment été une révélation pour moi. J’avais vraiment envie de faire découvrir cette région où tout était à faire.  Nous avons donc ouvert la destination en 2012. Nous étions les premiers groupes de français à voyager dans ces montagnes, nous avions le sentiment d’être des pionniers, et pourtant nous étions en Europe, à quelques heures de Paris.
Nous avons vécu des moments très forts avec les habitants qui n’avaient vu jusque-là que quelques baroudeurs. Nous avions l’impression que c’étaient eux qui venaient à notre rencontre!

Albanie

 Un sens de l’hospitalité unique

Loin des grands sentiers GR européens, nous avons fait de nombreuses rencontres. Notamment au pied du col Quafa E Rosit, les bergers nous accueillent dans leur bergerie, sans rien demander en retour, en respectant les règles de l’hospitalité locale. Les quelques lieux d’hébergement, des gîtes, principalement chez l’habitant, ont d’ailleurs longtemps refusé d’être payés quand la région a commencé à s’ouvrir au tourisme.
Ce voyage a aussi été l’occasion de découvrir la vie des agriculteurs de montagne, qui prennent le temps de discuter ou de partager un raki ou un café.

Albanie_Nord_Shkodra_Lac_Koma_Dunishe

 La famille de Mihil

Par l’intermédiaire d’Arben, le guide Huwans albanais francophone, nous allons passer trois nuits dans la maison de Mihil, au village du Thet.  Comme dans beaucoup de maisons, il y a ici trois générations qui cohabitent, Mihil vit avec sa mère, sa soeur Sophia, sa femme Valbone et leurs trois enfants.
Le premier jour, le contact est sympathique et chaleureux. Le deuxième jour, on se sent comme chez soi, en famille. Et le troisième jour, les adieux sont un vrai déchirement.

Albanie

Découvrez l’Albanie!

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.