Le Pérou : pays de la diversité

Peu de destinations peuvent se prévaloir d’offrir aux voyageurs autant de paysages et d’ambiances que le Pérou: désert aux dunes élancées qui s’étend jusqu’au pied des Andes, vallées sauvages dominées par les glaciers et forêt tropicale abritant une faune et une flore unique.
Mais le Pérou c’est aussi des sites mythiques et chargés d’histoire comme le lac Titicaca et ses îles flottantes en roseaux, les canyons vertigineux où planent les condors, la citadelle inca du Machu Picchu ou encore les énigmatiques lignes et figures de Nazca. En voici un échantillon!

Temples et vestiges précolombiens

Au fil de vos randonnées péruviennes, difficile de passer à côté des nombreux vestiges précolombiens. Que ce soit les pierres cyclopéennes de plusieurs tonnes ajustées à la perfection pour créer de spectaculaires édifices comme la forteresse de Sacsahuaman, les temples du soleil et de la lune à Pisac ou même les greniers incas de Quenco, la civilisation précolombienne vous suivra partout! L’oeuvre la plus connue étant l’impressionnante citadelle du Machu Picchu, perchée sur un éperon rocheux et dominant une méandre du rio Urubamba, là où les Andes rejoignent l’Amazonie.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sur les berges du lac Titicaca

Dans la péninsule de Capachica, sur les rives du lac Titicaca, dans une ambiance étrangement méditerranéenne, les voyageurs peuvent loger dans de petites maisons en adobe bien aménagées et loin de toute civilisation. Ils y rencontrent les femmes du village, vêtues de leur costume traditionnel, qui préparent le repas à base de quinoa et de produits locaux. Les randonnées dans les alentours permettent de découvrir la vie du lac et un simple tour en bateau permet de rejoindre la fameuse île de Taquile et les îles Uros de Titino, îles flottantes en roseau encrées au fond du lac pour éviter qu’elles ne partent à la dérive. Lac titicaca

La fête du soleil : Inti Raymi : un événement à ne pas manquer!

Le 24 juin, jour du solstice, les descendants des incas célèbrent ce « retour du dieu soleil » sur les hauteurs de Cusco. Lors de l’Intiraymi, littéralement la fête du soleil, qui a lieu sur l’esplanade Inca de Sacsahuaman des milliers de personnes viennent des 4 coins de l’empire inca depuis des siècles pour danser, chanter et célébrer le dieu soleil.

Intiraymi

David

Témoignage

Cela fait maintenant plus de 20 ans que je me rends régulièrement au Pérou et c’est pour moi toujours un bonheur de retrouver ce pays qui fut mon premier grand voyage en dehors de l’Europe. Ce qui m’a le plus marqué et qui m’étonne toujours, aujourd’hui que j’ai la chance d’avoir un métier qui me permet d’y retourner souvent et d’en découvrir chaque fois un peu plus, c’est cette immense diversité…

 Un voyage plein de promesses

Le but de mon premier voyage était la montagne. J’avais en effet en tête de gravir le Huascaran : géant andin qui culmine à plus de 6700 mètres dans la cordillère Blanche. Très vite, j’ai réalisé que le Pérou offrait bien plus que la haute montagne, et un voyage initialement prévu sur trois semaines s’est finalement transformé en un voyage de trois mois! Entre côte désertique ou grandes plaines caillouteuses, jungle épaisse où l’on croise caïmans, perroquets multicolores, ou encore canyons et îles peuplées d’otaries et de manchots! Et je n’ai pas tout vu, loin de là…

PERU_FFR_2012_DSCN3982_David_B

Trois sites à conseiller

Si je devais conseiller trois sites en dehors des plus connus et des incontournables, je choisirais sûrement:
– le canyon du Colca avec ses petits villages accessibles uniquement à pied où l’on fait un bond dans le temps,
– la montagne sacrée du Nevado Ausangate qui domine des lacs de glaciers et protège à ses pieds de nombreuses communautés andines
– le désert côtier péruvien digne du Sahara avec dunes et oasis où lors de mon dernier voyage j’ai même descendu une dune de sable de plus de 1200 mètre de haut!!!

désert péruvien

Mon coup de coeur: le Macchu Pichu au petit matin

En résumé, le Pérou reste mon coup de cœur et le Macchu Pichu en particulier. Bien que j’ai quasi quotidiennement des photos du site sous les yeux, chaque fois que j’y retourne, la même magie opère: comme sorti de la jungle, c’est sa grandeur qui frappe en premier. Le site s’étend sur tout un pan de montagne, et les anciennes habitations, mêlées aux temples, sont perchées au pied du Huayna Picchu. Six cent mètres en contrebas, coule le rio Urubamba. C’est indiscutablement au petit matin que c’est le plus impressionnant : quand l’air est frais et dégage l’odeur poivrée d’une herbacée du coin et que l’on aperçoit les rayons du soleil qui marquent les ombres des montagnes escarpées… A cette heure là, il y a encore peu de monde sur le site, et l’on a l’impression de l’avoir pour soi. On a vite fait de s’imaginer les haut dignitaires incas tous vêtus de blanc entrain de déambuler dans cette citée!

Perou

Découvrir les voyages Huwans au Pérou!

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.