Le Vanuatu, perle secrète du Pacifique

 

Marion JOULAIN

Les cinq îles du Vanuatu, au large de l’Australie et de la Papouasie Nouvelle-Guinée, nous font découvrir l’une des perles du Pacifique! Marion, créatrice de voyages Huwans en Océanie, est partie à la rencontre des habitants, les Ni-Vanuatu et de leur culture avec le premier groupe de voyageurs sur notre circuit Vanuatu, de Tanna à Malekula. Embarquons pour des moments de partage et d’échanges insolites, hors des sentiers battus, là où le voyageur se fait rare.

Les Ni-Vanuatu : une population ancestrale

Il y a plus de 5 000 ans,  les premiers habitants, venus en pirogues à balancier depuis Taiwan, ont rejoint les îles du Vanuatu. Développant l’agriculture, attachées à leurs terres, ces populations, appelées Ni-Vanuatu, se sont constitué des clans familiaux aux dialectes distincts mais unis par une langue commune : le Bichlamar.
Ils ont ainsi développé leur culture et leurs rites et ont pu conserver une authenticité attachante et une identité unique en Océanie.

Village Ni-Vanuatu

Une tradition particulière: le saut du Gaul

« Les traditions sont profondément ancrées dans la culture de cette population » raconte Marion. La plus connue d’entre elles est sans doute le Saut du Gaul, une cérémonie pratiquée une fois par an au mois de mai. Une pratique assez spectaculaire où de jeunes hommes se jettent du haut d’une tour en bambou, attachés par les chevilles à l’aide de lianes.
Leur saut de l’ange s’arrête à seulement quelques centimètres du sol au pied de l’édifice, où les habitants du village les accompagnent de leurs chants pour bénir le sol.

Saut du Gaul

Trek sur la crête du volcan Marum

L’une des activités phares de ces îles nous est décrite par Marion comme « impressionnante et excitante à la fois ». En effet, un trek de 5 heures sur les pentes d’un volcan de l’île d’Ambrym, le Marum, amène le voyageur jusqu’à son sommet. Une fois sur la crête de celui-ci, il se trouve face à un lac de lave d’un demi-kilomètre de diamètre, qui bouillonne et projette des matières en fusion à l’intérieur de son cratère.
Cette expérience peut se renouveler de nuit, lorsque la lumière rouge flamboyante de la lave tranche avec le noir opaque de la nuit!
« Un instant magique qui laisse un souvenir tout particulier ».

Volcan Marum

Partage d’un bougna avec les Small Nambas

Lorsque Marion parle de la population du Vanuatu, le premier mot lui venant à l’esprit est la générosité. Ayant eu la chance de partager un bougna (repas traditionnel cuit dans des feuilles de bananiers) avec des membres de la population des Small et Big Nambas, elle a été particulièrement sensible à leur hospitalité ainsi qu’à leur sens de l’échange.
« Ce sont des habitants qui tissent des liens très forts entre eux, partager l’un de leurs moments est un privilège ».
D’autres instants forts se sont succédé, notamment dans cette église où les chants hauts en couleurs entonnés par les habitants ont su traverser la barrière de la langue pour faire vibrer les voyageurs présents.

Instant de partage Huwans

Crédits photos: OT Vanuatu, M.Joulain

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.