, ,

Le voyage au Groenland de Florian

Kayak dans la baie de Disko

L’été dernier, Florian, responsable de notre agence Huwans à Lyon est parti au Groenland sur le voyage « Rando et kayak dans l’ouest groenlandais« . Il nous raconte son aventure hors du commun au sein d’une nature extraordinaire et préservée. Et pour un dépaysement total, c’est en Kayak que l’on progresse, comme le faisait traditionnellement le peuple inuit, ce qui permet d’accéder à des zones impraticables et des points de vue extraordinaires !

Maison colorée dans la baie de Disko

Le village de Qeqertaq. Le grand nord. Ce n’est peut-être pas le bout du monde, mais on ne doit plus en être bien loin. A 8h de vol de Paris et autant de bateau brise-glace, j’arrive dans ce paradis glacé où les maisonnettes semblent toutes droites sorties d’un livre de coloriage et contrastent étonnement avec le blanc immaculé des Icebergs. 

Ici commence notre périple, ici commence l’aventure ! Durant 10 jours nous allons vivre au plus proche de la nature, au rythme mouvant des géants de glace. A pied ou en Kayak de mer, ils n’auront de cesse de nous émerveiller de par leur immensité et leur architecture.

Icebergs dans la baie de Disko

Première sortie sur l’eau

« Gardons nos distances avec les Icebergs » insiste notre guide Benoît spécialiste du Groenland et diplômé en Kayak de mer. Nous resterons sages comme des images c’est promis Ben’. En file indienne au milieu des couloirs de glace, nous avançons tranquillement dans un silence de cathédrale. 

  Kayak dans la baie de Disko

Une présence se fait sentir. A quelques mètres de là une baleine et son baleineau nous saluent d’un impressionnant jet d’eau puis disparaissent aussi subitement laissant entrevoir leurs nageoires caudales. Waouhh !

Baleine dans la baie de Disko

Campement

Fin de journée, il faut préparer le dîner. Aussi loin du monde, c’est toute une organisation. Notre camp est basé loin de tout : ici, ni eau, ni électricité, ni finalement aucune trace d’une quelconque civilisation. Quand l’un s’attelle à aller chercher de l’eau potable à la rivière, l’autre fait mijoter de savoureux filets de cabillaud. Minuit sonne, le soleil brille encore de mille feux, mais si lui ne faiblit jamais il n’en est pas de même de nos explorateurs. Tous à nos tentes, demain une journée de randonnée nous attend de pied ferme.

Campement dans la baie de Disko

Visite d’Illulisat et de l’Icefjord

Après 10 jours à explorer cette contrée glacée, nous nous rendons à Illulisat, une « mégalopole » de 45 00 âmes. C’est l’opportunité pour nous d’avoir un aperçu de la vie quotidienne de la population locale….nous sommes loin… très loin de la frénésie de nos grandes villes occidentales.Enfants Inuit

A quelques encablures de cette bourgade (terme plus approprié…) se cache un véritable trésor naturel : « L’Icefjord » l’un des plus grands fournisseurs d’Icebergs de l’hémisphère nord, dont certains peuvent mesurer plusieurs centaines de mètres de haut. L’expression « Se sentir petit face à la nature » prend ici tout son sens !

Florian marchant dans l'Icefjord

L’heure du retour à la réalité a sonné. Le vol nous offrira un spectacle saisissant de cette mer de glace vue des airs.

C’est les mains froides mais le cœur chaud que je rentre de ce voyage tout simplement UNIQUE !

Florian

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.