Les Canaries, îles de contrastes

Au large du Maroc, les Canaries se composent de sept îles principales jouissant d’un micro-climat propre à chacune d’entre elles : une température  rafraîchie par les Alizés en été et très douce l’hiver grâce à l’anti-cyclone des Açores. A quelques heures de vol à peine de la France, les îles de l’éternel printemps vous attendent pour des randonnées ensoleillées dans une diversité de paysages impressionnante. Sandra, guide Huwans dans l’archipel revient avec vous sur les charmes de ces îles ainsi que sur les expériences et rencontres qu’elle a pu y faire

La Palma, joyau préservé

La Palma, est l’île la plus préservée et l’une des moins connues de l’archipel. Peu desservie par les axes de communication, l’accès à ce coin de paradis et à ses nombreuses richesses se mérite et vaut la peine de faire preuve d’un peu de patience. Elle conserve toute son authenticité avec son agriculture, ses élevages de chèvres aux longs poils colorés et ses marais salants qu’elle est encore l’une des seules à exploiter. La Palma est un petit trésor caché d’une diversité marquée entre ses sommets enneigés l’hiver, la noirceur de ses plages volcaniques, le bleu de l’océan Atlantique et la blancheur des marais salants qui contrastent avec le vert de la végétation luxuriante de sa forêt primaire.
Souvent comparée à l’île de La Réunion, La Palma recèle de nombreux trésors pour les voyageurs, notamment les rencontres avec les Canariens dans les hameaux traversés. Les sentiers de randonnée vous portent jusqu’au sommet de l’île d’où vous contemplez la mer de nuages s’étendant à vos pieds et les silhouettes des îles les plus proches à l’horizon.

La Palma, Nord de l'île

Los Indianos, une fête de blanc vêtue

L’histoire de l’archipel raconte l’immigration datant de la fin du XVIIIIème siècle ainsi que le destin de nombreux canariens allant travailler à Cuba et au Venezuela pour y faire fortune. Leur retour à La Palma donnait lieu à une fête : ils arrivaient en bateau et affichaient des signes de richesse avec des vêtements blancs à la mode cubaine, ramenaient des voitures de l’époque et bien souvent des esclaves noirs.
Aujourd’hui, cette fête est conservée sous forme de parodie qui se déroule chaque année le premier Lundi de Carnaval. Les insulaires se vêtissent de blanc, un acteur déguisé en « Mamma Africaine », La Negra Tomasa, arrive dans le port de l’île sur son bateau. S’en suit un défilé dans les rues entre orchestres cubains, salsa et la ville de couvre de talc blanc, tradition ancestrale de l’île : un moment fort à partager avec les habitants.

Los Indianos

Apartamentos et Gofio : Hébergements et gastronomie locale !

Lors de votre voyage, nous vous proposons des hébergements au plus près de la population locale, notamment dans des logements familiaux qui favorisent les échanges avec vos hôtes ainsi que les activités partagées. Simon vous accueille dans ses apartamentos familiaux au milieu d’un hameau de La Palma où vous goûtez à la générosité de la cuisine canarienne créative de Vidal !
Andres vous accueille également dans sa pension familiale de Ténérife dans un cadre montagnard et rural. Il vous emmène goûter la cuisine locale : le célèbre escaladòn, plat à base de lardons, de gofio (farine de céréales toastée), d’épices et d’eau. Ne manquez pas de goûter au très célèbre lapin en sauce, une institution aux Canaries. Cesar et Eva revisitent pour vous les classiques canariens dans leur restaurant sur l’île de La Gomera ! Testez également le vin de Lanzarote au fil de vos randonnées dans des vignes curieuses en arc-de-cercle d’un vert émeraude, contraste saisissant avec le noir des sols volcaniques. Avec modération!

Vignes de Lanzarote

 

Témoignage

Avec Sandra, guide Huwans aux Canaries, partez à la découverte de laSandra culture et de la diversité des paysages de cet archipel entre rencontres, endroits préservés et ambiance festive ! Elle sait vous mener à travers les sentiers ainsi qu’à la rencontre des locaux des îles qu’elle connait bien pour y habiter depuis de nombreuses années.

« Le circuit « A la conquête de la Isla Bonita » est une exclusivité Huwans qui permet une découverte complète de La Palma, entièrement classée « Réserve mondiale de la biosphère » par l’UNESCO.

Le Nord des îles, coins de paradis en mer de nuages

Si je devais donner mon endroit préféré dans l’archipel, ce serait sans hésiter le nord des îles. Ce sont des paysages dans les hauteurs, parsemés de hameaux plus charmants les uns que les autres. C’est un environnement montagneux et sauvage avec des côtes très déchiquetées et la vue depuis El Roque Muchacho à La Palma au dessus des nuages est imprenable : l’île ainsi que ses voisines s’étendent à vos pieds! On y fait également de belles rencontres et il fait bon vivre entre agriculture locale et fabrication de fromages.
Ce que j’aime également c’est la complémentarité des îles canariennes, l’une sera plus sauvage, l’autre plus volcanique, une autre encore plus verdoyante… La diversité de paysages est saisissante entre les îles mais aussi sur chacune d’entre elles, du nord au sud.

Mer de nuages La Gomera

Un souvenir émouvant : Los Indianos 2013

Cette année j’ai bien sûr participé à Los Indianos, le carnaval de l’île de La Palma et l’ambiance a été particulièrement émouvante. Les habitants étaient tous en blanc et nous avons fait la fête dans la ville dans une atmosphère cubaine d’un autre siècle : des musiciens jouaient des rythmes cubains aux coins des rues, la ville s’est couverte d’un manteau blanc recouvrant les pavés et monuments des rues : une fête hors du temps! Sans compter la gentillesse des habitants, un moment convivial d’ « allegria » (de joie) et de sourires.

Los Indianos La Palma

Les canariens, des habitants chaleureux

En emménageant aux Canaries, j’ai découvert un autre mode de vie, beaucoup plus authentique et plus proche de la communauté. Les échanges avec les locaux sont quotidiens, que ce soit à la petite épicerie du hameau ou sur un banc à l’ombre d’un palmier : les habitants sont très fiers de leurs îles et de leur culture et aiment raconter cette histoire.
Manuel est l’un de mes premiers amis à La Palma et l’une des rencontres qui m’aura marquée : un insulaire passionné qui est à présent en formation guide Huwans !
Je dirais que mes plus beaux souvenirs dans cet archipel, ce sont les rencontres ainsi que Teima, ma chienne et compagnon de route, mascotte très discrète et respectueuse des randonnées avec les voyageurs! »

Passage dans La Gomera

 

Crédits photos : S. Fautre, C. Dussaux, J. Arturo, Girafoto

1 réponse
  1. Le Prieur Bernard et Lucienne
    Le Prieur Bernard et Lucienne dit :

    En avril 2013, nous avons randonné sur Ténerife et la Goméra avec Sandra: une semaine hors du tourisme de masse, une semaine à découvrir un patrimoine naturel exceptionnel.
    Prendre de la hauteur vers le Teide et pénétrer la forêt primaire à Garojonay, cheminer dans le paysage lunaire et flaner dans La Laguna, rencontrer un chevrier et frôler les pissenlits géants, jouer avec les nuages et nager dans les eaux de l’atlantique…
    Et Sandra qui est là…une fleur par ci, une plante par là, une histoire là, une pause ici… et Naïma qui cavale, qui vient qui va et qui s’asseoit oreilles au vent…
    Et, et tant de choses à dire, tant de photos à retenir,
    et finir à Puertito…

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.