Où partir en avril ?

On vous épargnera le classique dicton du mois d’avril…
On préfère vous conseiller les quelques « the place to be » du mois d’avril pour ne pas rater la floraison des rhododendrons au Népal, assister aux bouleversements historiques qui se jouent en ce moment même en Colombie ou encore (re)découvrir la côte varoise sans embouteillages et autres désagréments !


Népal, trek et rencontres

Loin des routes touristiques classiques, redécouvrez un Népal oublié, aux paysages grandioses où l’hospitalité est une religion.
Le décor est imprenable : le Machapuchare, les Annapurnas et le Mardi Himal forment un écrin de beauté au-dessus des vallées. Les sentiers courent de village en village au milieu des forêts de rhododendrons, en fleur en avril.
Vous découvrez aussi les collines recouvertes de rizières, les enfants qui courent à vos côtés à l’approche des maisons. Il est hupossible de dormir chez l’habitant, il existe même des associations qui organisent un mode de logement solidaire et équitable en plaçant les marcheurs dans diverses maisons de chaque village. Le soir venu, tout le monde se rejoint autour de grandes tablées pour partager des moments uniques autour d’un verre d’alcool de millet.

Notre circuit au Népal

Nepal_NMAN_13_G_Rohart

Beautés siciliennes

Des plats savoureux, des airs de Méditerranée dans les assiettes… Voilà ce que promet aussi ce mois d’avril. Alors pourquoi ne pas commencer avec des arancini ?
Ces petites boulettes de riz, farcies de ragù et de petits pois sont un véritable régal !
Et ce sont les insulaires qui peuvent vous livrer la recette et évoquer aussi avec vous leur jeunesse sur l’île de Levanzo, les baignades dans les criques secrètes et les heures de bateau pour aller à l’école. Puis leurs soirées dans la belle Trapani, l’insouciance sicilienne qui fait que la vie ici est plus colorée, plus douce et peut-être plus belle qu’ailleurs.
En avril, partez sur les sentiers en balcon de la réserve de Zingaro, les mystérieuses peintures rupestres de la grotte del Genovese, la réserve du Monte Cofano ou celle de Zingaro.

Notre circuit en Sicile

Levanzo

Colombie, acteur de la paix

Si la Colombie est encore victime d’une réputation sulfureuse, sa réalité est tout autre. Depuis dix ans, le peuple colombien a entamé un virage spectaculaire, pour embrasser la voie de la paix et de la réconciliation nationale en réglant ses problèmes sociaux, politiques et sécuritaires. Pour preuve, autorités et FARC vont ratifier un traité de paix historique en 2016, réglant les causes du conflit et conviant les ex-guérilleros dans le bal démocratique.
Des conditions idéales pour que les voyageurs découvrent ce pays et partent à la rencontre des Indiens kogis. Au cœur du parc de Tayrona, qui partage son territoire entre forêt primaire et côte caraïbe, vous rencontrez cette tribu précolombienne qui vit en parfaite osmose avec la nature. Un témoignage universel de partage et de communion, qui donne la voie à suivre à toute la Colombie.

Notre circuit en Colombie

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tasmanie, terre d’inspiration

Lorsqu’en passant les quarantièmes rugissants la côte tasmane, les navigateurs aperçoivent l’île à l’horizon, ils comprennent vite que leur voyage s’arrête sur cette ultime terre du bout du monde. Près de 42 % du territoire est sanctuarisé et classé au patrimoine mondial de l’Unesco et l’île ne compte pas moins de 19 parcs nationaux et 800 réserves.
Une nature immaculée pour laquelle les Tassies s’engagent. C’est ici en effet qu’est né en 1982 le premier parti écologique, lorsque, guidé par Bob Brown, les habitants se sont enchaînés aux arbres millénaires pour s’opposer à la création d’un barrage sur la Franklin River. La nature unique de l’île est un trésor que les Tasmans comptent bien transmettre aux générations futures et aux voyageurs.

Notre circuit en Tasmanie

ROB_08

Joyaux varois, îles de Port-Cros et Porquerolles

Loin des afflux de touristes, au plus près de la « vraie » vie hors saison des sudistes, le mois d’avril permet de découvrir autrement la côte varoise et ses îles.
Et la presqu’île de Giens condense sur une petite langue de terre toutes les beautés de la Méditerranée ! 
De Bormes-les-Mimosas aux îles d’Or Port-Cros et Porquerolles, laissez-vous guider entre villages fleuris, plages et calanques sauvages.
A noter : Huwans offre le privilège aux voyageurs de dormir sur Porquerolles, pour profiter, comme seul au monde, des beautés de ce sanctuaire préservé.

Notre circuit varois

Iles d'Or_FMDOR_PP_mai2011

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.