Première expérience trek au Toubkal

Les voyages Huwans sont faits pour tous. Aussi bien pour les randonneurs aguerris que pour les « novices » du trek et de ses sensations. Le Maroc est souvent considéré comme une belle entrée en matière pour découvrir les treks accompagnés, la vie en petit groupe, l’expertise d’un guide et le dépaysement à quelques heures de la France!
C’est l’expérience qu’ont vécu quelques voyageurs cet été sur notre circuit « Ascension du Toubkal« : premier trek, premier voyage accompagné pour certains et première fois au Maroc pour d’autres…
Ces nouveaux randonneurs Huwans , Marie, Alex, Frédéric et Emeric, nous livrent leurs impressions et les moments forts de rencontres et de partage entre challenge, aventure et échange!

Le challenge: Une première, une toute première …  Magique et Grandiose!

Le Toubkal… Plus haut sommet d’Afrique du Nord culminant à 4167m! Une ascension de 3h au milieu des pierriers qui débute avant l’aube pour profiter de la fraîcheur matinale! Un challenge pour les voyageurs peu habitués au trek mais qui reste accessible et qui emplit le coeur et la tête d’images inoubliables. Cette ascension laisse un sentiment de satisfaction personnelle et apparaît souvent « l’un des meilleurs moments du voyage » comme nous le décrivent Emeric, Marie et Frédéric.
« Le meilleur moyen d’allier voyage, dépaysement, sport et échanges » conclut Alex.

 Sommet du Toubkal

L’aventure: des souvenirs hors normes

« Partir pour vivre une expérience exceptionnelle, inédite, qui va au delà de l’homme et aussi faire des rencontres inattendues », voilà les raisons pour lesquelles Emeric, a choisi ce trek au coeur du Haut Atlas marocain.
Tous évoquent des souvenirs riches en émotion et en rencontres, reflet d’une semaine peu banale!
« La dernière soirée passée en compagnie de Ali, notre guide et Ibrahim, notre cuisinier sur le toit du gite au village d’Aremd ou encore la soirée d’ anniversaire improvisée avec un musicien marocain au coeur de Marrakech font parti des très bons souvenirs de ce circuit ». « Tout comme l’accueil des restaurateurs sur la place Jemaa el fna sur le rythme de « That’s the way, uhh huh. I like it, uh huh », un air qui nous a suivi durant tout le trek! Retenez bien: stand 117!« . Ou encore ce moment fort vécu par un autre groupe : « Radouane, notre guide, Hassan notre cuisiner et l’équipe des muletiers qui improvisent un concert sous la tente berbère avec des ustensiles de cuisine, au camp de base du Toubkal : magique! »

Chez l'habitant

 L’échange: des rencontres singulières

Toutes les rencontres sont marquantes mais d’autant plus lorsque vous vivez une semaine en immersion totale avec un petit groupe, que vous découvrez jour après jour un guide passionné et que vous échangez, même si ce n’est que sourires et regards, avec des jeunes muletiers.
Passé l’appréhension de l’inconnu, les échanges autour de la religion, de la culture et de la vie marocaine s’intensifient. Les voyageurs avec de « belles personnalités hétérogènes qui ont chacune leur place » ainsi que Ali, « un homme qui a du mérite et qui sait transmettre sa passion » selon Frédéric, parcourent le Haut Atlas entre le refuge de Tazaghart, la vallée reconnue de Imlil et Marrakech.

Ali et les voyageurs

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.