Rencontre avec les Bajaus…

Le peuple Bajau, 2ème groupe ethnique important en nombre, issu de Brunei, d’Indonésie, de Malaisie Orientale et des Philippines, fait parti (aux  côtés des Moken de Birmanie et de Thaïlande, des Orang Laut de Riau et des urak Lawoi’ de Thaïlande) d’une population qu’on appelle « nomades de la mer » (Sea Gypsies). A la fois  agriculteurs , éleveurs à Bornéo et pêcheur dans les villages construits au dessus de l’eau dans les autres îles, ils ont été islamisés très tardivement et leurs dialectes appartiennent à la famille « malayo-polynésienne ». Ils se reconnaissent sous le nom de Samas

Les «nomades de la mer»,  nom qui leur a été attribué par le peuple d’Asie du Sud-Est, sont dispersés en petites communautés dans toute la région, ils jettent en général l’ancre au large des plages, dans les lagons ou les estuaires, et jusque dans les eaux dormantes au pied des hôtels de front de mer.

On ignore leur nombre exact, en partie à cause de l’imprécision des recensements, car ils sont encore aujourd’hui considérés comme des minorités ethniques et bannis au même titre que les étrangers. En réalité, les Bajaus vivent entre terre et mer ; ils vont de mouillage en mouillage dans les lagons, le long des plages et des côtes abritées des îles. Ils pêchent le poisson, les premiers dans les estuaires, les seconds dans les mangroves et les récifs coralliens et ils chassent le cochon sauvage à terre, font la cueillette des fruits et des légumes et ramassent des tubercules. A la fin de la saison des pluies, ils reprennent la mer.

Si comme la chanteuse Marianne James vous rêvez de rencontrer ce peuple de pêcheurs nomades indonésiens, ces deux voyages sont fait pour vous.

Les trois visages de Sulawesi

Les petites îles de la Sonde en bateau

3 réponses
  1. Jean Pierre Coston
    Jean Pierre Coston dit :

    Je suis un client Club Aventure et j’ai effectué un superbe voyage; randonnée au Sulawesi en Pays toraja et croisière en Mer de Florès avec, entre autres, la rencontre de Bajaus sédentarisés sur une petite île.
    Moment fort et encore bien d’autres temps forts.

    Si cela vous intéresse, voici les liens vers mes 3 albums photos :
    – croisière en Mer de Florès – Indonésie (août 2007) :
    http://picasaweb.google.com/jp.coston/MerDeFlorSIndonSie082007?feat=directlink

    – randonnée au Pays Toraja / Sulawesi – Indonésie (août 2007) :
    http://picasaweb.google.com/jp.coston/RandoSulawesiIndonSie082007?feat=directlink

    – rencontres – Indonésie (août 2007) :
    http://picasaweb.google.com/jp.coston/PortraitsDIndonesie2007?feat=directlink

    JPC

    Répondre
  2. Worldaddict
    Worldaddict dit :

    Bonjour, j’hésite entre l’Inde et l’Indonésie pour l’été 2013. Que donneriez vous comme argument en faveur de l’indonésie, vous qui y êtes allé? Les deux pays m’intriguent autant l’un que l’autre. La vie et les transports sont ils moins chers qu’en Inde pensez vous?

    Merci!

    Répondre
  3. clubaventure
    clubaventure dit :

    Bonjour,

    En été, c’est la saison pour l’Inde Himalayenne, Ladakh, Zanskar et l’Indonésie.
    Inde Himalayenne c’est ambiance montagne Himalaya, monastères et religion bouddhistes

    Indonésie c’est ambiance archipel, volcans, rizières, temples hindouistes, plages, croisières, snorkeling…

    En Hiver, ce sera plutôt le Rajasthan ou Inde du Sud : Tamil Nadu Kerala.

    C’est très différent et il faut visiter toutes ces régions au moins une fois dans sa vie !

    L’équipe Huwans clubaventure

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.