Rencontre avec les minorités de Chine du sud

plantation_the_GuilinCorine, conseillère voyage, est partie en avril en Chine du sud avec 11 voyageurs Huwans, avides de découvrir une toute petite partie de cet immense pays grand comme 17 fois la France (!) : le Guangxi et le Yunnan.
Le Guanxi et le Yunnan, deux des 23 régions chinoises, regroupent à elles seules la majorité des 55 ethnies minoritaires du pays.
Un voyage riche de promesses de rencontres et de diversités culturelles !

Les villages Dongs du Guangxi, si préservés

Dans la province reculée du Guangxi, il existe des villages préservés et traditionnels nichés dans la verdure des rizières au milieu des montagnes.
Lorsqu’on arrive dans un village habité par l’ethnie Dong, on est frappé par la préservation de la culture locale et ancestrale, la beauté des habitations et des constructions. Tout en pénétrant dans ce « décors de cinéma » d’un autre monde, on a mal à croire qu’en quelques minutes à peine, et malgré toutes nos différences, nous nous mêlons à cette population avec une aisance improbable.
villages_Dong
Puis au détour d’une ruelle, dans l’un des nombreux villages visités, nous sommes tombés, nous français, sur une fête traditionnelle, un banquet des 100 familles, et il n’a pas fallu plus de 5 minutes pour que nous y soyons gaiement conviés.
L’après-midi s’est poursuivi en danses et rigolades avec un groupe de femmes habillées de leurs costumes traditionnels. Nous avons accepté l’alcool de riz proposé en suivant leur ronde dans des éclats de rires éberlués.

villages_Dong2

Les montagnes de Yunnan : un air de Tibet

Déjà à Lijiang, nous sentons l’Himalaya.
La montagne enneigée du Dragon de jade se dresse au loin au dessus des toits des pagodes, à 5596 m.
Autour du village de Wenhai où nous partons nous balader, des yacks paissent nonchalamment. La maison de nos hôtes, qui nous ouvre ses portes le temps d’un repas, comporte un gros poêle près de la cuisine, pour se réchauffer. L’ambiance est paisible.
J’ai particulièrement aimé cette atmosphère qui me menait déjà sur le route du Tibet.

Wenhai_LacWenhai

L’émotion dans un temple taoïste, guidés par un chant religieux

C’est dans la montagne sacrée Weiboshan, en parcourant les marches qui mènent aux nombreux temples taoïstes nichés dans la forêt, que nous avons été happés par le son d’un chant religieux.
Une voix de femme, un tambour et un chant lancinant, comme le sont habituellement les mantras, ont guidé nos pas tout en haut des marches, jusqu’à la dernière salle.
Une femme taoïste en robe rouge chantait, concentrée dans ses prières, rythmant ses mots en frappant sur le tambour dressé sur sa droite. Imperturbable. Tout comme nous, timides à nous approcher trop, émus par la beauté de ce moment.

rando_montagne_Weiboshan_Taoisme

Découvrir le circuit « Chine du sud : les minorités du Guangxi et du Yunnan« 

Crédit photos : C.Kumar

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.