Rencontres andines, entre sel et or

Entre le Pérou, le Nord du Chili et la Bolivie, les Andes s’élargissent pour laisser place à l’Altiplano, vaste plaine d’altitude. Cette région, constellée de lacs, de salars et de vestiges précolombiens est une terre de trek privilégiée. Nous vous proposons un petit aperçu de cet univers suivi du témoignage de Morad qui rentre d’un voyage combinant Chili, Bolivie et Pérou.

Potosí, une cité chargée d’histoire

Au XVIIIème siècle, Potosí était la ville la plus riche et l’une des plus grandes du continent sud américain. Ses mines d’or et d’argent produisaient énormément, si bien que la couronne espagnole faisait frapper sa monnaie sur place, dans la fameuse casa de la Modeda que l’on peut encore visiter.
Aujourd’hui, Potosí est une jolie ville de province bolivienne située à plus de 4000m d’altitude. Quand on arpente ses ruelles, on est saisi par la beauté et la richesse des bâtiments coloniaux qui témoignent de l’époque faste. Ses mines tournent au ralenti, et de nombreux mineurs partent pour le désert où l’activité est en pleine expansion.

La richesse du Salar de Uyuni

Sur le Salar de Uyuni, les spéculations vont bon train. Les géologues ont découvert que sous le salar repose la plus grande réserve mondiale de lithium. Or, la demande de l’industrie électronique explose car les batteries qui équipent nos ordinateurs, téléphones et appareils photos, utilisent ce minerai. A suivre!
Plus artisanale et ancestrale est la récolte du sel. Vous pouvez d’ailleurs rencontrer les « récolteurs de sel » qui le ramassent sur le salar, l’iodent et l’empaquettent pour le commercialiser.

Les paysages andins

C’est à son histoire géologique tourmentée et à sa récente activité volcanique que la région des Andes doit la beauté de ses paysages. L’érosion des roches due à l’aridité et aux conditions extrêmes (froid, soleil, altitude, vent) est souvent surprenante et nous offre des paysages fantasmagoriques. Vous parcourez ici les mythiques vallées de la lune, de mars, the valley of the dreams, le désert de Dali ou encore le désert de Siloli… Dans ces lieux, les roches prennent des couleurs pastelles, les lacs sont tantôt verts turquoise, tantôt oranges ou bleus marine en fonction de leurs teneurs en minéraux.

Témoignage

Morad, voyageur Huwans, témoigne de la beauté de son voyage La trilogie des Andes: désert d’Atacama, Bolivie et Machu Picchu. Il nous décrit ses quelques jours dans l’hémisphère sud, marqué par la multitude des coloris des hauteurs de la Cordillère des Andes aux tenues des femmes du Lac Titicaca.

 

 

 

 

Des souvenirs célestes au Chili

Lors du voyage, nous avons assisté à des levers et couchers de soleil magnifiques. Par exemple, quand nous avons visité les geysers du Tatio depuis San Pedro de Atacama, notre guide nous a réveillé à l’aube. En cours de route, le ciel est passé du noir profond, au violet, au rose puis à l’orange vif. Pas un nuage, juste les étoiles, un croissant de lune et le ciel. Il faut dire que ce n’est pas sans raison que les plus gros télescopes internationaux ont été installés ici. Le ciel y est le plus pur de la planète grâce à l’aridité mais aussi à l’altitude!

 Une culture haute en couleur

Les indiens sont adeptes des tenues colorées. En Bolivie tout comme au Pérou, les femmes portent des jupes composées de plusieurs jupons. On en trouve des oranges, des fuchsias, des bleus turquoises. De même, les chapeaux typiques du lac Titicaca arborent de nombreuses couleurs vives et un seul pompom peut regrouper toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. C’est d’ailleurs l’arc en ciel qui est représenté dans le drapeau Inca composé de 7 couleurs: rouge, orange, jaune, vert, turquoise, bleu et violet!

Des randonnées colorées

En 3 semaines, nous avons randonné dans des paysages aussi divers que magiques. Dans le sud Lipez, nous avons découvert les plaines parsemées de roches pourpres, mauves, jaunes et entourées de lacs émeraudes ou rouges corail. Puis, au Salar de Uyuni, nous étions partagés entre le blanc immaculé du sel et le bleu profond du ciel. Enfin, arrivés à Machu Picchu, c’est la forêt tropicale qui nous a dévoilé une palette de verts impressionnante. Ce fut un voyage haut en couleurs à tous les niveaux!

 Maintenant, à vous de choisir! Plutôt Pérou? Chili? ou Bolivie?
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.