Stéphanie, guide Huwans et "sa Patagonie"

StéphanieStéphanie, guide Huwans, encadrera au mois de novembre prochain la Grande expédition en Patagonie sur les parties terrestres. Des sentiers et des villages qu’elle connait particulièrement bien puisqu’elle habite entre la France et la Patagonie depuis maintenant 10 ans.

Découvrez cette guide, souriante et pétillante, qui nous parle de son métier de guide, de la Grande expédition et de « sa Patagonie »!

Sa découverte de la Patagonie

Je suis accompagnatrice en montagne depuis plus de 10 ans. Je suis née à Briançon dans les Hautes-Alpes, où, à l’adolescence, je travaillais tous les étés pour pouvoir partir en voyage. À 18 ans, je suis partie un an aux États-Unis. Ce fut un déclic et ce virus ne m’a jamais quittée. Je suis ensuite partie au Chili.
J’ai naturellement eu l’envie de descendre plus au sud et je suis littéralement tombée amoureuse de la Patagonie. La force et la beauté de la nature, la rudesse et l’hospitalité de ses habitants, ce fut une révélation. Pour moi c’est une des plus belles régions de la planète. Aujourd’hui, je partage ma vie entre la France et la Patagonie qui est devenue mon deuxième « chez moi ».

Patagonie

Son métier de guide en Patagonie

Être guide est vraiment une chance unique. J’essaye de créer des passerelles entre des cultures et des mondes très différents. J’essaie de susciter l’échange, la compréhension, au-delà de la barrière de la langue et des coutumes. Lorsqu’on revient de voyage, ce sont souvent les rencontres qui restent en mémoire.
En Patagonie, la nature influence tellement la vie des hommes, qu’ici les hommes et leur environnement ne font plus qu’un. Les patagons sont des gens « durs », mais avec une hospitalité rare. Les difficultés climatiques et géographiques ont forgé leur caractère. Il n’a pas d’autre choix car ici plus qu’ailleurs, elle est plus puissante que lui… C’est pour cela que l’homme patagon respecte profondément sa terre.

Patagonie

Ses belles rencontres patagonnes

Je pense tout de suite à Luis et Lucia, un couple de pionniers qui vit au pied du Mont San Lorenzo. Les moments partagés de leur vie quotidienne quand nous sommes chez eux, leur gentillesse, voir grandir leurs enfants, qui sont aujourd’hui parents… Ils ont fait le choix de se lancer dans le tourisme mais gardent toujours cette authenticité et spontanéité qui font qu’ à chaque fois que je me retrouve chez eux, c’est un moment inoubliable.
J’ai aussi en tête une vieille dame qui habite à proximité du glacier Jorge Montt et donc très éloignée de toute autre habitation. On va chez elle en bateau, 4 à 5 heures depuis Tortel. Elle habite là depuis plus de 40 ans avec son mari. Elle a mis au monde 8 enfants, seule dans ce bout du monde et n’est jamais retournée au village ou en ville… Son horizon ce sont les canaux de Patagonie et quelques icebergs dérivants.

Patagonie

Sa participation à la Grande Expédition Patagonie 2014

Cette expédition est la création de toutes les équipes Huwans qui travaillent sur l’Amérique du Sud. Certaines étapes étaient d’une certaine façon évidentes. Il existe des sites emblématiques que nous ne voulions pas rater. Nous avons aussi voulu prendre le temps d’aller dans des endroits méconnus, notamment dans le détroit de Magellan.
Au final c’est un mélange des « best of » de la Patagonie avec des lieux plus secrets et difficiles d’accès. C’est pour moi un privilège de pouvoir encadrer cet itinéraire sur les parties terrestres. Ce voyage est l’aventure d’une vie!

Patagonie

Sa Patagonie en quelques mots

Quel est ton plat patagon préféré ? Une glace artisanale à la dulce de leche achetée à Calafate.

Quelle est ta boisson patagonne préférée ? Un verre de vin rouge Carmenère, un cépage disparu de France.

Quel est ton lac ou glacier préféré ? La Laguna Sucia avec son bleu cristallin.

Quelle est ta montagne préférée ? Les cornes du Paine pour leurs couleurs et formes uniques au monde.

Quelle est ton restaurant préféré ? La Marmita, à Punta Arenas, mélange de produits locaux et de cuisine gastronomique dans un cadre très chaleureux.

Ta ville préférée ? Cochrane, un village de pionniers dans un site exceptionnel et préservé. Un petit coup de coeur pour le magasin Melero, où l’on trouve de tout, de l’éperon pour monter à cheval au moteur de bateau, du kilo de pommes au pyjama… une caverne d’Ali Baba version gaucho.

Crédits photo: JP Coston, S.Besson, D.Bruno, C.Dufy

1 réponse
  1. guiraudie
    guiraudie dit :

    J’envisage d’enchainer « le Chili des extrêmes »(comprenant la découverte de l’île de Pâques) avec les étapes 4 et 5 de la grande expédition 2014
    S’il y a des personnes intéressées par cette proposition et si elles le veulent bien, je serais ravi de prendre contact avec celles-ci. Merci.
    André

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.